Accueil /  La Vie du FLIP /  Actualités /  Magic Rabbit : De la création en 24h à l’édition !
Magic Rabbit : De la création en 24h à l’édition !
PDF Imprimer Envoyer

Cette année LumberJacks Studio nous a fait un superbe cadeau de Pâques en partageant gratuitement la version imprimable du jeu de société « Magic Rabbit ».

C'est l'occasion pour le FLIP de partager l'histoire géniale de Magic Rabbit, de sa génèse à son édition, en un coup de baguette magique (ou presque) avec une interview croisée des lapins qui croisèrent son chemin !


Avant d'offrir la tribune aux acteurs de cette histoire, voici une petite chronologie des lapins magiques :

• Juillet 2018 : Magic Rabbit naît à l'issue d'une jam session de 24h seulement au Festival Ludique International des Jeux de Parthenay (FLIP). Ses (nombreux) parents sont ravis et fatigués, le lapereau se porte bien et vient de remporter la « JAM FLIP 2018 ».

• Février 2019 : Sur le Festival International de Jeux (FiJ) de Cannes, devenu fier lapin, ses parents décident de le mettre sur le chemin de sa destinée. Il rencontre des bûcherons qui décident de faire la route avec lui : LumberJacks Studio.

• Juillet 2019 : Pour son première anniversaire, notre fougueux lagomorphe retourne dans ses terres natales. On l'y célèbre en lui remettant le « Trophée FLIP Créateur 2019 » dans la catégorie "Réflexion".
(Le jeu ad'abord été retenu sur candidature parmi plus de 120 dossiers de créateurs avant de rejoindre les 16 heureux nominés en concours sur le festival (FLIP 2019). Puis il a été récomensé du Trophée FLIP par le jury à l'issue de 3 jours de tests auprès du public et des professionnels)

• Février 2020 : Au FiJ de Cannes, certaines et certains auraient aperçu de longues oreilles apparaître furtivement dans les salons de presse et sur des tables de démonstration. Des oreilles parées d'un beau pelage...

• Avril 2020 : Ayant bien grandit, le lapin annonce la fête de sa majorité pour le mois de juillet à venir, qu'il aurait souhaité fêter sur le FLIP à Parthenay...

• 17 avril 2020 : LumberJacks Studio offre le jeu des lapins en Print and Play - Confinement de Pâques.

• 3 juillet 2020 : « Magic Rabbit » est annoncé dans nos boutiques de jeux préférées.


Magic Rabbit, un jeu de société de Lumberjacks Studio, lauréat de la Jam FLIP 2018 et du Trophée FLIP Créateur 2019 à Parthenay sur le festival des jeux

Pour rappel :

  • Magic Rabbit est un jeu coopératif pour 2 à 4 joueurs à partir de 8 ans et d’une durée de 2 minutes 30 secondes (eh oui !),
  • Créé par Julie Dutois, Romaric Galonnier, Laurent Simonet et Cécile Ziegler,
  • Et illustré par Jonathan Aucomte (illustrateur de l'affiche FLIP 2019).


Place aux questions aux lapins suivants : Yohann Mallet (Référent JAM FLIP), Antoine Roffé (Éditeur LumberJacks Studio), et la team de créateurs du Jeu Magic Rabbit - Julie Dutois, Romaric Galonnier, Ludovic Simonet et Cécile Ziégler


[YOHANN MALLET - JAM FLIP]

Magic Rabbit, le jeu de société créé en 24h sur le festival des jeux à Parthenay pendant la JAM FLIP

Bonjour Yohann, tu es l’un des organisateurs de la JAM FLIP, le concours qui a vu la création du prototype Magic Rabbit. Peux-tu présenter la JAM FLIP à nos lecteurs ?

Bonjour Etienne, la Jam Flip, c'est la création de jeu sous contrainte en 24h. Nous avons mis ça en place il y a 6 ans déjà et la formule a évolué chaque année. Nous avons emprunté le concept au jeu vidéo pour l'intégrer dans le festival.

Généralement la Jam est placée la veille du début des trophées FLIP créateurs. Nous la débutons à 14h pour qu'elle puisse se terminer le jour du début des trophées.

Chaque année nous avons entre 20 et 25 participants qui viennent créer un prototype de jeu en équipe. Ils découvrent les contraintes au tout début des 24h.

Les participants sont des festivaliers et parfois il y a des auteurs qui viennent également affronter les 24h de création. Pour que tout le monde puisse venir essayer de créer un jeu avec contraintes, nous mettons des coachs / auteurs à disposition des équipes.


Magic Rabbit, le jeu de société créé en 24h sur le festival des jeux à Parthenay pendant la JAM FLIP

Combien y avait-il d’équipes et quelles étaient les contraintes ?

Pour cette Jam, il y a eu 4 équipes de 5 participants, avec des coachs comme Rémi Saunier, Jérémie Caplanne, Romaric Galonnier et Philippe Mouchboeuf pour l'édition 2018.

Les contraintes étaient très simples. Outre avoir terminé le prototype jouable en 24h avec l'écriture des règles, il y a eu le thème qui était la magie (qui pour une fois allait avec le thème du FLIP cette année là), ainsi qu'une dernière contrainte, que ce soit un jeu de cartes.


As-tu une référence inspirante en rapport avec ta motivation à participer au FLIP ?

Oh, mais excellente question :-)  ... Pour moi le FLIP fait partie intégrante de la ville de Parthenay ainsi que du paysage ludique européen. Y Participer chaque année depuis 13 ans est un privilège même si les deux semaines de festival sont intenses (et le mot est faible!).

Mon objectif, chaque année, c'est de faire découvrir les coulisses de cet événement, par l'intermédiaire du CoinCoin et de la FLIP TV, et mettre en lumière les auteurs de jeux ainsi que les prototypes de jeu. Pour moi un jeu édité et terminé est moins attractif qu'un proto et tout le processus de création qu'il y a autour, évolution du mécanisme, recherche de blocage, d'amélioration, contraintes d'édition ...

La Jam fait partie intégrante de ce processus de création et chaque personne souhaitant s'essayer à la création de jeu, même sans connaissance, est la bienvenue.

Magic Rabbit, le jeu de société créé en 24h sur le festival des jeux à Parthenay pendant la JAM FLIP

[LES CRÉATEURS]


Magic Rabbit, le jeu de société créé en 24h sur le festival des jeux à Parthenay pendant la JAM FLIP

Bonjour la team Magic Rabbit, pouvez-vous vous présenter et nous parler de ce qui vous a poussé à participer à la JAM du FLIP ?

Julie : La team Magic Rabbit est composée de trois collègues habitués à jouer et à faire des virées au FLIP ensemble. Nous aimons aussi créer (par exemple des escapes game pour nos élèves). La JAM FLIP m'attirait depuis deux ans, j'adore la créativité libérée par la contrainte, j'ai embarqué les deux autres. Pendant ces 24 heures de bouillonnement cérébral nous avons été rejoints par Romaric en tant que coach, il a poursuivi l'aventure avec nous après la JAM (et heureusement !)

Ludovic : La première fois que Julie et Cécile ont participé (et gagné) à la JAM du FLIP, elles m’avaient demandé d’y participer mais je n’étais pas disponible. La seconde fois, j’ai pris toutes mes dispositions pour participer à cette formidable aventure de 24h. Ça faisait un an qu’elles m’en parlaient, je ne pouvais pas rater ça.


Magic Rabbit, le jeu de société créé en 24h sur le festival des jeux à Parthenay pendant la JAM FLIP

Comment s’est formé le groupe de créateurs en herbe au moment de se lancer dans le concours ?

Quels ont été vos rôles pendant les 24h ? Et comment on s’organise pour créer un jeu en si peu de temps ? Parlez-nous de cette aventure, de comment vous l’avez ressenti ? Quelles ont été les étapes ? Est-ce que c’était plutôt une course contre la montre ou vous avez rapidement su ce que vous vouliez faire ?

Julie : Nous sommes arrivés les bras chargés de matériel (ordis, cartons, feutres…) et de victuailles pour tenir jusqu'au soir. Nous étions avec 3 de nos enfants qu'il a aussi fallu occuper pendant la JAM, mais qui se sont révélés aussi de bons testeurs.

Nous avons commencé par jeter sur le papier toutes les idées qui nous venaient en lien avec les contraintes. Ludo pratique la magie, ce qui nous a permis de trouver des pistes intéressantes. Dès les premières minutes l'idée lapins et chapeaux était dans l'air mais au milieu de toutes les autres.

Contrairement à la JAM 2017 à laquelle j'avais participé avec Cécile et où nous tenions le principe du jeu au bout d'une heure, nous avons suivi plusieurs pistes avant d'arriver à Magic Rabbit. A un moment nous avons bossé en parallèle sur deux jeux avant de trancher vers 19h. Ensuite nous sommes rentrés à Niort, nous avons passé la soirée à la maison avec Ludo et un copain pour tester. Pendant ce temps-là, Cécile construisait des chapeaux en carton dans son salon. Ludo s'est occupé de la mise en page avant qu'on se retrouve à Parthenay le matin pour peaufiner tout cela.

Ce qui est stimulant dans la JAM c'est l'adrénaline générée par le temps restreint. Les échanges avec les autres équipes et les coaches sont très stimulants. On ressort épuisé, mais on a créé quelque chose. Je me souviens d'avoir traversé tout le centre ville de Parthenay avec Romaric à midi moins le quart par une chaleur écrasante pour aller imprimer la dernière version dans le bureau de Yohann.

Ludovic : Avec Cécile et Julie nous avons l’habitude de travailler ensemble dans un collège qui évalue à l’aide de compétences. Et dans cette aventure qu’est la JAM du FLIP la répartition des taches c’est fait naturellement en fonction des compétences de chacun (créer un jeu coopératif avec une équipe coopérative). Le thème de la magie m’a fortement inspiré pratiquant cette discipline depuis plusieurs années.

Le plus difficile a été de trouver une mécanique de jeu intéressante, nous étions partis sur deux pistes et ce n’est qu’après 6 heures de brainstorming, d’échanges, de tests, de prototypes et de litres de sueur que nous nous sommes fixés sur les règles de bases de Magic Rabbit. C’est l’œil expert de Romaric notre coach qui nous a permis de canaliser nos idées à l’aide de ses conseils avisés.

Après toute une soirée de peaufinages et de tests chez Julie, nous nous sommes répartis les tâches avant de nous retrouver au petit matin à Parthenay pour finaliser les prototypes et éditer les règles qui n’ont été imprimées que quelques minutes avant la fin de la JAM.


Vous avez d’autres projets en cours, ou encore d’autres challenges en vue, parlez-nous en ?

Julie : Je continue à penser à des jeux, j'ai deux ou trois idées bien loin d'être finalisée encore. Au quotidien je manque de temps pour créer, c'est pour cela que j'aime les JAM, c'est une façon de bloquer du temps.

Ludovic : Des idées, on en a toujours, j’en ai quelques unes dans le coin de la tête. Après il faut du temps pour les développer et surtout que l’idée soit intéressante.


L'équipe de créateurs de Magic Rabbit, le jeu de société Trophée FLIP Créateurs 2019 sur le festival des jeux à Parthenay

Vous avez remporté plusieurs prix sur le FLIP : Jam Flip, Trophée FLIP Créateurs, ça fait quoi ?

Julie : J'ai pleuré (bon on va dire que c'était la fatigue !) En vrai, ça fait très plaisir, les membres du jury étaient chaucun des professionnels qui ont reconnu les qualités du jeu. Quand on sort de la JAM, on sait que le jeu est loin d'être abouti mais cela engage à continuer. Pour le trophée FLIP, on n'y croyait pas. Les retours du public et des gens sur le stand étaient bons, mais on avait été inscrits dans la catégorie réflexion, et le jeu avait évolué entre l'inscription et l'été, il était à cheval entre deux catégories. En plus, il y avait de chouettes jeux en face.

Ludovic : Pour la Jam Flip, quelle heureuse surprise d’apprendre que nous avions gagné avec Magic Rabbit. Un grand merci à Julie et à Cécile d’avoir insisté pour que je participe avec elles à cet événement.

En ce qui concerne le Trophée Flip Créateur, j’étais déjà très content que notre jeu soit sélectionné pour y  participer à l’état de prototype. Cela faisait un an (soit 365 fois 24h) qu’avec Romaric nous travaillions sur Magic Rabbit. Lors de la remise des trophées, je n’étais pas sur Parthenay, c’est Cécile qui m’a appelé entre larmes et excitation pour m’annoncer la fabuleuse nouvelle. Toute la soirée j’ai été euphorique.


Comment décririez-vous l’aventure FLIP au néophytes ?

Julie : C'est un espace de découvertes et de rencontres formidables. Toute la ville est investie par le jeu. Pour y avoir emmené beaucoup de copains en vacances dans la région, c'est toujours une découverte et très loin de ce qu'ils s'étaient imaginé. Entre adultes ou en famille, tout le monde y trouve son compte. Le dernier dimanche du FLIP on regrette toujours tout ce qu'on n'a pas eu le temps de faire.

Magic Rabbit, le jeu de société créé en 24h sur le festival des jeux à Parthenay pendant la JAM FLIP

[LUMBERJACKS STUDIO - L'ÉDITEUR / Réponses d'Antoine]
  Magic Rabbit, le jeu de société créé en 24h sur le festival des jeux à Parthenay pendant la JAM FLIP

Lumberjacks, vous êtes éditeur de jeux de société : parlez-nous de votre studio, sa philosophie, son ADN ? Vous êtes qui, vous arrivez d’où avant ? Vous faites quel type de jeux ?

Notre studio est basé en Normandie au fin fond du bocage au milieu des vaches.

Très difficile de parler de philosophie et d’ADN sans devenir bateau mais comme tous les éditeurs on a le soucis du travail bien fait. Ce qui est très important pour nous, c’est la manière. Être honnête sur le produit, sur la « chose » créé qui est le jeu. On ne fait que les jeux qui nous parlent. On ne choisi pas les projets qui ne « nous » représentent pas. J’espère que cela peut se voir dans notre communication mais la manière aussi de « montrer qui nous sommes » et de garder cette accessibilité est important à nos yeux. Alors cela peut paraître parfois sur-jouer alors qu’on se freine la plupart du temps :D

Nous venons de tous horizons et ne sommes pas tous à plein temps, l’un est prof (Xavier), l’autre est dentiste (Cécil) alors que le dernier est …à 100% à plein temps (moi, pour vous servir !). La passion commune qui nous a réunit vient de l’époque Skulls Mini, ma micro-entreprise d’édition de figurine qui a migré vers le jeu pour devenir le Lumberjacks [Studio]. Cécil m’a énormément aidé à l’époque de Skulls Mini donc je lui ai proposé de m’accompagner en tant qu’associé au départ et Xavier nous a rejoins en cours de route ! Nous avons migré du jeu de figurine assez élitiste, bien que super accessible, à du jeu beaucoup plus familiale. On aime dire que nos jeux sont accessibles mais ont ce double fond ayant pour cible les joueurs « un peu plus joueur ». Qu’il est possible de se retrouver entre joueur expert et moins expert autour de la table et tous passer un bon moment ! 



Magic Rabbit, le jeu de société créé en 24h sur le festival des jeux à Parthenay pendant la JAM FLIP

Comment avez-vous repéré le proto Magic Rabbit ? Qu’est ce qui vous a convaincu de travailler à son édition ?

Le proto m'a été présenté par Romaric dans un premier temps au FIJ à Cannes. Comme beaucoup d’auteurs, il a prit rendez-vous avec nous. J’ai tout de suite flashé après une petite partie test. Sans mentir, tous les autres protos vus dans le week-end ont disparu de mon esprit. Vraiment un coup de coeur. Je crois le premier vrai coup de coeur depuis que je fais de l’édition. J’ai réellement aimé cette évidente simplicité et le potentiel qu’avait le jeu dans son évolution. Nous sommes très rapidement venu à discuter des enveloppes et de l’évolutivité de l’expérience.

Nous n’étions pas les seuls sur les rangs pour Magic Rabbit et je dois avouer que les semaines qui ont suivi ont été dur. Attendre le choix des auteurs. Autant cette situation je l’ai déjà vécu, autant dans ce cas j’aurai été très déçu. MAIS joie, les auteurs ont choisi les barbus ! 



C’est pas trop dur de travailler avec autant d’auteurs différents qui ne connaissent parfois rien au monde du jeu, au métier d’édition ?

Combien de temps on passe en tant qu’éditeur à travailler sur un jeu comme celui-ci ? Quelles sont les étapes à franchir ?
Vous avez des outils spécifiques pour travailler ou vous avez été obligé de créer vos propres outils ?

J’ai cette manière de voir l’édition comme un partage. L’idée est de faire participer les auteurs du début à la fin du processus. Parfois bien plus que d’autres éditeurs. On récupère en quelque sorte leur bébé. Notre boulot est de « sublimer » ce qui a été créé en amont. Quand on signe un jeu, il n’est pas toujours à la même étape du processus de création. Ici le travail a été super facile en fait. Comme je le dis plus haut le jeu est en quelque sorte une évidence.

Malgré le fait que les auteurs étaient débutants pour 3 d’entre eux, il y avait Romaric avec eux, qui a déjà pas mal d’expérience et qui a un retour toujours très sage. Sur ce jeu, je n’ai pas participé à toutes leurs réflexions. Ce n’est pas toujours le cas pour tous les projets mais ici, cela s’est fait assez naturellement. Je leur faisais un retour et ils en prenaient notes, pour revenir avec toujours une meilleur version. L’apport de la dimension temporelle avec le chrono de 2min30, par exemple, a été une réelle surprise pour moi et Romaric pourra vous le dire, j’ai eu super peur quand il me l’a présenté car je n’aime clairement pas les chronos et jeux de rapidités en temps normal. Et encore une fois, une évidente évidence :D, ça a réglé tous les soucis que nous avions, et on a pu se concentrer sur les variantes ! 


Peut-on vivre correctement du jeu de société aujourd'hui ? Que conseilleriez-vous à de jeunes créateurs pour optimiser leurs chances de réussite ?


Ou lala ! Vaste question. Nous n’en vivons pas encore complètement alors c’est difficile de répondre par la positive mais le plus important est d’y croire non ? D’autres ont réussit, pourquoi pas nous ? Pourquoi pas d’autres ?

Mon conseil est qu’il y a toujours une part de chance dans la réussite et qu’il faut tout faire pour la provoquer. Elle ne vient pas comme ça, mais cela signifie prendre des risques. Il ne sont pas toujours payants, c’est comme ça. Le principal est de croire en ce que vous faites et d’être honnête dans sa proposition, c’est essentiel. 



Et enfin quelles sont tes attentes perso et pro à travers le développement de ce jeu sur la planète ludique ?


Mes attentes sont toujours très humbles sur le côté pro. On fait tout notre possible et de la manière la plus honnête possible pour que cela marche. Après, advienne que pourra !

Et perso ? hum...pour celui là, il y a ce petit quelque chose qui me dit qu’il n’y a pas eu de coup de coeur par hasard… Le jeu est vraiment un bon jeu (pas parce qu’on l’édite hein, il l’était déjà avant d’arriver dans nos mains), bravo aux auteurs encore pour ce qu’ils ont accompli, ils méritent d'être récompensés pour leur création ! Simplement.



Magic Rabbit, le jeu de société créé en 24h sur le festival des jeux à Parthenay pendant la JAM FLIP

D’autres projets avec le FLIP ?
D’autres envies, projets, pistes avec les auteurs de Magic Rabbit ? Quels sont les challenges que vous n'avez pas encore atteints dans l'univers de jeux de société ?

Alors le FLIP est la chasse gardée de Xavier chez nous, c’est son petit plaisir annuel ! J’ai entendu dire qu’il avait décidé de venir en 2021, et qu’il est remonté comme une pendule tellement il était déçu de l’annulation de cette édition 2020 !! 

De mon côté, j’ai vraiment très envi de retravailler avec Romaric, que j’apprécie énormément de par l’expérience sur Magic Rabbit mais aussi car j’aime ses jeux depuis un moment.

Et un challenge ? Que nous puissions réussir à gagner complètement notre vie avec le jeu de société car on aime profondément ce que nous faisons. Xavier n’est pas encore à plein temps, le jour où il le sera, ouh lala on aura réussit un truc là. Progresser encore et encore car on a encore du boulot à ce niveau ! 



As-tu une référence inspirante en rapport avec ton métier, ta motivation dans la vie ?


Héhé c’est dangereux ces questions on peut se prendre à partir dans des réflexions longues et sans réponses à nos propres questions…

Le jour où j’ai décidé de me lancer, j’étais à un moment de ma vie où ma motivation était de faire, enfin, ce que j’aime vraiment et dans un domaine qui me plaisait. Autant au départ c’était un peu culotté de se lancer dans le jeu sans aucun bagage mais je réalise que c’est réellement ce que j’aime faire et … ce serait dommage que cela s’arrête. On a eu énormément de chance de rencontrer des gens qui nous ont fait progresser dans ce métier. La motivation est là et faire ce qu’on aime se ressent dans tous les aspects de notre vie perso, être mieux c’est vivre mieux, donner mieux, rendre mieux etc. Bref. On a beaucoup de chance, oui de la chance, je suis motivé à la provoquer encore et encore, cette chance !


Merci à tous !

Etienne Delorme


En savoir plus :


Plus d'articles...







 

Plus d'actualités !

Les FLIP TV du Festival des Jeux de Parthenay, le FLIP

Les coin-coins du Festival des Jeux de Parthenay, le FLIP

Les interviews du Festival des Jeux de Parthenay, le FLIP

Télécharger le Programme du FLIP
Fichier .PDF (12 Mo)

La Quête du Woopy d’Or

Un Café FLIP svp !

Le projet Café FLIP permet la découverte des jeux récompensés sur le Festival FLIP de Parthenay dans les quatre coin de la France avec le soutien et la participation active des cafés ludiques

WoopWoop !

DE

S'inscrire à la Newsletter FLIP



Edito


Le Festival des Jeux de Parthenay fête cette année sa 35e édition !

Un événement immanquable pour tous !
Le Festival des jeux de la Communauté de communes Parthenay-Gâtine est un évènement incontournable en France qui rassemble plus de 180 000 festivaliers.
Nous sommes tous à votre service ! Artistes, créateurs, éditeurs, animateurs, salariés, bénévoles et l’équipe permanente du Festival sont à vos côtés pour vous accompagner sur la plus importante manifestation ludique francophone de rues.

François GILBERT
Vice-Président de la Communauté de communes
Délégué au Festival des Jeux


Télécharger le programme

Télécharger le Programme du FLIP
Fichier .PDF (12 Mo)

Les médias du Festival...

Game One, partenaire du FLIP France Bleu, partenaire du FLIP

Radio Gâtine, partenaire du FLIP La Nouvelle République, partenaire média du FLIP

Le Courrier de l'Ouest, partenaire du FLIP Tric Trac, partenaire du FLIP

           UX

Et bien d'autres...

Copyright © 2020. Festival des Jeux. Communauté de Communes de Parthenay Gâtine

S5 Box