Bannière

Accueil /  La Vie du FLIP /  Coin-Coin du Flip
Le canard du festival des jeux
Interview de Yaelle, créatrice et éditrice de jeu :
PDF Imprimer Envoyer

Yaelle, créatrice du jeu Amédé en 2008, présente dans le jury du concours créateur du festival des jeux en 2009Yohann : Yaelle, tu reviens cette année sur le Festival en tant que Jury, que penses-tu de cette nouvelle formule (jury + coup de coeur du public) ?

Yaelle : Tout d'abord, merci Yohann de m'avoir éclairée sur les conditions de vote pour le prix du FLIP de cette année. J'ai participé au FLIP de PARTHENAY l'année dernière parce que c'était un prix public. J'aime avoir l'avis du public et cela m'a permis de mieux aboutir Amédé. Pour ce qui est du choix de cette année, un jury, OK, mais je suis triste de voir que je suis le seul élément féminin de ce jury :(, Il y a pourtant des créatrices ou des éditrices de jeux de société dans notre pays...J'inviterais aussi des représentants de diverses minorités de notre pays (Sourds, et professionnels de cultures différentes).

Je vais faire de mon mieux pour découvrir et apprécier les jeux qui me seront soumis, j'espère que nous, les membres du jury, aurons suffisamment de temps pour discuter de nos divers ressentis car je pense que sur certains points, j'aurai besoin de leur aide technique et ils pourraient aussi avoir envie d'écouter par ma voix leur côté féminin.

Il n'en reste pas moins que tester 18 jeux en 3 jours, cela tient de l'exploit intellectuel !!! Et il est à craindre que les échanges entre tous souffriront d'un tel rythme. La différence avec public, c'est que les joueurs/testeurs prenaient le temps d'apprécier des moments avec les créateurs, l'échange était riche et la profondeur de la démarche que le créateur pouvait être abordée dans la détente. Je pense que le créateur, face au public est plus à même de se remettre en question car il n'y a pas le stress que peut amener l'image d'autorité d'un jury. Ah ah, les Maîtres ont parlé, ce jeu est un bon jeu, celui-là un mauvais jeu... je crains cette dualité pour l'enrichissement du créateur. S'il a un jeu intéressant qui gagnerait seulement à être plus about i, cela peut le décourager d'aller plus loin. Un prix 100 % jury 'PRO' pourrait desservir l'ouverture à des concepts qui n'ont jamais vu le jour, en même temps, les jurés savent ce qui plaît et ce qui va se vendre à coup sûr... C'est une garantie de succès commercial. Difficile à faire la part des choses dans ce que le créateur recherche. Je pense qu'aujourd'hui le succès commercial et la richesse, la profondeur du jeu (avec quel enrichissement personnel repart le joueur ?) ne vont pas de paire et c'est un constat un peu triste. Je prendrai le temps aussi de discuter avec les créateurs qui participent au FLIP.

Je conclurais que les formules de vote semblent se succéder et ne pas se ressembler, mais c'est là une preuve de remise en question intéressante. mais il est important à mon sens, que PARTHENAY se situe une fois pour toute sur la formule du FLIP quelle qu'elle soit, ce sera aux créateurs de décider s'ils veulent participer ou non.

Malgré toute la bonne volonté du monde, vous ne pourrez jamais trouver la formule appréciée de toutes et tous (50/50, 100, 100 plus coup de coeur). Qui sait si la prochaine fois les créateurs de jeux de stratégie ne vont pas réclamer un jury de Généraux en retraite, les écolos (dont je suis, et fière de l'être) des Ingénieurs et des psy, et, allons-y, pour les créateurs de jeux de conquête de l'espace, on a bien quelques martiens à mettre sur le coup ! Faisons chacune et chacun de notre mieux, et ça devrait suffire. Moi, ma préférence, c'est avoir l'avis du public.


Y : Depuis l'an dernier, que devient ton jeu Amédé ("Aide-Moi à lE DirE") ? Est-il édité ?

Yaelle : J’ai créé ma maison d'Edition en août 2008 : les Editions PATTE D'OURSE qui ont pour slogan "LA RICHESSE DE NOS DIFFERENCES". En octobre, je sors des extensions en arabe et en portugais du jeu AMEDE. Amédé est distribué par moi principalement dans des instances de l'Education Nationale, et pour cette année par PAILLE Editions, et je distribue aussi le jeu MATH'MAX (créateur-éditeur) et quelques livres de MONICA COMPANYS (LSF et culture sourde).


Y : As-tu d'autres projets de jeu en tête ?

Yaelle : Je commence la réalisation d'un dictionnaire en SMYle (Signographie Manuscrite Yaelle) en collaboration avec un centre de formation pour la Langue des Signes de Poitiers et je donne des conférences ayant pour sujet : "La SMYle et l'histoire des Sourds" et "La joie du plurilinguisme" (avec une association de femmes africaines et une personne sourde). Dans les prochains jeux que j'ai en tête je désire aider au développement personnel et à l'éthologie, toujours dans l'ambiance de polylinguisme. Jennifer travaille sur un album AMEDE pour les Editions PATTE D'OURSE. J'envisage des courts métrages en 3D pour faire connaître la Langue des Signes Française.


Y : Que souhaites tu dire aux créateurs de cette année ?

Yaelle : Un mot pour les créateurs : soyez fiers de votre création quel qu’en soit le résultat du vote, car vous avez toutes et tous eu le courage et l'opiniâtreté d'aller jusqu'au bout de votre projet. Avec votre innovation, vous ne pouviez pas "prévoir le futur, mais vous l'avez permis". Et sachez que malgré tous les sondages, tous les jurys, toutes les prévisions du monde, c'est au final le public qui achètera votre jeu. Il suffit que vous trouviez un éditeur qui aime l'innovation, le risque, pour que vous rencontriez le succès en dépit de vos épreuves.

Merci Yaelle pour tes réponses

Yohann

(Coin Coin n°3 – 2009)


 
Interview de Patrick Braud, créateur et éditeur de jeu :
PDF Imprimer Envoyer

Patrick Braud lors du Concours Créateur du Festival des Jeux en 2009Yohann : Patrick, tu viens participer au FLIP 2009 en tant qu'éditeur, quels sont les jeux que tu proposes ?

Patrick Braud : Il y aura Vase Sacrée "Le grand Marais", Hajimé, Cirkle kid's, Totem, Cirkle card's, Cirkle 2, Cirkle 4 et Diabalik si tout va bien !


Y : Sont-ils tous de ta composition ?

PB : Hajimé qui est la simulation d'un combat de karaté pour deux joueurs, est la première création avec laquelle j'ai franchi le pas de l'édition il y a une vingtaine d'année. Le fait de revenir dans le circuit maintenant, me permet de le ressortir après un dépoussiérage dans tous les sens du terme. En effet, une règle refondue sous forme d'aide de jeu est consultable sur mon site www.jeutuil.fr, ainsi qu'une nouvelle façon de compter les points plus en adéquation avec ce qui se passe en compétition de karaté. On peut aussi y trouver 16 cartes de personnage ayant chacun une compétence spéciale mais jouer avec demande une maîtrise du jeu.

Vase Sacrée "Le Grand Marais" est mon tout nouveau bébé. Il a tout juste trois semaines et hormis le marais poitevin où on peut le trouver presque partout, le FLIP est sa première sortie nationale !!! C'est un jeu de connexion du style "Carcassonne" mais spécifique au marais poitevin et décliné sous forme d'actes (scénarii) permettant aux joueurs de s'immerger dans l'histoire de cette région. Trois extensions à thème comme l'environnement, sont aussi dans la boite. le tout représente 11 possibilité de jeu. On peut trouver pour lui aussi des aides de jeu ainsi que de nouvelles possibilités. D'autres sont encore en cours d'élaboration. Pour les autres jeux, ce sont ceux de l'éditeur 1, 2, 3 games, d'habitude représenté par 1, 2, 3 TOM, mais ceux-ci n'étant pas là cette année...


Y : tu as gagné un trophée FLIP créateur, c'était en quelle année et avec quel jeu ? Ton jeu est-il édité ?

PB : Le trophée FLIP était pour Chahut-Bahut et c'était en 2006. Il n'est toujours pas édité, mais si j'arrive à m'asseoir en trésorerie, il se pourrait bien qu'il soit le prochain sur la liste.


Y : Combien de temps y a t'il entre la première idée d'un jeu et sa conception ?

PB : Le temps est très variable. Pour Hajimé, il y a eu 2 ans et pour Vase Sacrée "Le Grand Marais",  sa sortie sur le FLIP était en 2005 et nous sommes en 2009 !!! Mais dans les deux cas, je parle d'une "autoédition". Si l'on veut passer par une maison plus ou moins connue cela peut même ne jamais se faire. Si j'ai franchi le pas une nouvelle fois c'est que ma zone de chalandise est à portée de main et me permet à moindre coût de la contrôler. Je sors aussi du circuit "joueurs" pour aller chatouiller les touristes. C'est une autre clientèle qui cherche un souvenir à rapporter chez elle.


Merci Patrick pour tes réponses

Yohann

(Coin Coin n°2- 2009)


 
Séverin, animateur FLIP, répond à nos questions :
PDF Imprimer Envoyer

Séverin Guignard, animateur sur le Festival des Jeux en 2009Yohann : Séverin, à combien de FLIP en es-tu ?

Séverin Guignard : Et bien à mon 6ème … déjà. De 2004 à 2006, j’ai débuté avec l’association Parth’lan (jeu vidéo), puis j’ai continué en 2007 en tant que Manager des animateurs. En 2008, j’étais animateur à Passion Jeux, et 2009 je suis animateur FLIP. Il ne me manque plus que Coordinateur FLIP, pour 2010 qui sait, et la boucle sera bouclée, je serais passé par toutes les fonctions :-). Je suis un passionné de jeu doublé d’un accro du jeu de société, et j’aime vraiment communiquer ma passion aux autres. Je suis aussi secrétaire de l’association Woopy On/Off, créer pour pouvoir célébrer le Wuppie.


Y : Peux-tu nous décrire une journée type d’un animateur ?

SG : Et bien on commence par l’arrivée sur le stand vers 13h30 pour tout préparer Ensuite, à 14h00 c’est parti pour l’animation et les explications de jeux, jusqu’à 20h… Après il faut ranger et nettoyer le stand, puis je passe en mode Woopy On/Off Et à partir de 21h, j’anime pour l’association et ce jusqu’à 2h du matin. Après couché entre 4 et 6 heures … ben oui, manger et faire encore quelques parties. Et enfin je me lève généralement vers midi, douche et c’est reparti !


Y : Dernière question, ou vas-tu animer cette année ?

SG : Je serais sur l’espace jeux de réflexion, sur l’esplanade.


Merci Séverin pour tes réponses

(Coin Coin n°1 – 2009)


 
Laurent Bonin en concours Trophée Flip Créateur 2008 à Parthenay avec « Zempoala »
PDF Imprimer Envoyer

Qui êtes vous et présentez nous succinctement votre jeu ?

La création de jeux est pour moi une activité récente qui est vite devenue une passion. Découverte un jour où, n’ayant pas de jeu à disposition je décidai de fabriquer des dominos carrés en couleur. Rajoutant quelques trous à ces dominos, ils seront utilisés par la suite comme plateau de jeu avec des pions et des dés pour donner naissance à ZEMPOALA…un jeu de parcours où l’on se déplace, à l’aide de dés colorés, avec un pion bariolé sur un plateau formé de dalles (dominos) qu’il faut récupérer.

ZEMPOALA est une cité archéologique toltèque composée de pyramides à degrés. Mon plateau de jeu ressemblant à ce type de construction, son nom était trouvé. Je vous présente donc cette année ce premier jeu.


Pourquoi avoir choisi Parthenay pour proposer votre jeu ?

Le festival de Parthenay est un lieu de test "grandeur nature" où l’on peut jouer avec son jury : le public. J’espère récolter et échanger des conseils et critiques avec les joueurs, les autres créateurs et les éditeurs. Toute remarque sera utile pour améliorer la jouabilité de mon jeu.


(Coin Coin n°8-2008)

 
Interview de François Gilbert, (Vice-président de la Communauté de communes de Parthenay)
PDF Imprimer Envoyer

François Gilbert, élu communautaire en charge du développement du Festival des Jeux de ParthenayYohann : Monsieur Gilbert, quel bilan tirez-vous de cette 23ème édition du FLIP ?

François Gilbert, (Vice-président de la Communauté de communes de Parthenay, en charge de la jeunesse, du Festival des jeux et de la proximité et Adjoint au Maire de Parthenay) : A l’heure où je vous réponds le Festival des Jeux de Parthenay n’est pas terminé. Cependant, je suis très heureux de voir toujours autant de monde et plus particulièrement des familles car le FLIP permet de développer des temps d’échanges autour du jeu, temps privilégié qu’il faut préserver et développer.

A chaud, je peux dire que les nombreuses nouveautés que nous avons mis en place cette année - près de 30% des animations sont nouvelles - remportent un beau succès. C’est la première année que j’ai la responsabilité du Festival des Jeux de Parthenay en tant que Vice-président de la Communauté de communes de Parthenay, prenant la suite de Nicole Lambert, que je tiens à remercier ici. J’essaie donc d’observer et d’analyser le Festival avec des yeux neufs et je suis particulièrement à l’écoute de tous ceux qui s’investissent et aiment ce festival, pour mieux repérer nos points faibles et nos points forts. C’est pourquoi par exemple, j’ai souhaité tenter un comptage des festivaliers pour savoir qui sont et d’où viennent les festivaliers, le budget qu’ils y consacrent. Le comptage est très difficiles à faire mais nous essayons et verrons le résultat de cette tentative à la fin du Festival.


Y : Quels ont été pour vous les points forts de cette édition ?

Le nouvel aménagement de la place du Drapeau devant le Palais des Congrès est sans aucun doute un point fort de cette année, ainsi que d’autres nouveautés comme l’espace chantier de Festijeux, les quads électriques et le camp médiéval qui ont remporté un grand succès. Nous avons également choisi de doubler l’animation des rues et cela a été bien apprécié : 3 fanfares ont déambulées dans les rues sur 10 jours (au lieu de 5 jours précédemment). Le village médiéval est également un plus. Sinon les points forts de cette année sont aussi ce qui caractérise le Festival des Jeux de Parthenay depuis des années : diversité des jeux, disponibilité et qualité d’encadrement des animateurs et un « espace-site » du festival de bonne taille, au coeur de la ville de places en places.



Y : Pouvez-vous nous donner des informations sur les orientations des prochains FLIP, sera-t-il plus tourné vers le grand public ? Comment imaginez-vous les prochaines éditions ?

1 - Par définition le Festival est un festival grand public. Il s’adresse en fait à tous les publics, à de nombreux et différents publics, du néophyte au spécialisé : on y trouve des jeux de société et individuels, des jeux traditionnels et nouveaux, parfois juste créés, des jeux sportifs, culturel, sur l’environnement ou l’histoire, des jeux vidéos, des jeux de simulation, des jeux pour tout-petits et d’autres qui demandent réflexion et stratégie… De nombreux clubs très spécialisés participent et nourrissent le Festival, y organisent des championnats régionaux ou nationaux.


2 - Je ne crois pas qu’il existe ailleurs un festival plus complet sur le jeu en général. Voilà l’aspect du festival que nous souhaitons développer pour que chacun y vienne pour y faire des découvertes sur l’univers du jeu, en terme de sensations, de nouveautés ou de valeurs autour du jeu. Le jeu est universel. Il a une valeur éducative et culturelle, il développe l’imaginaire et la connaissance de soi, favorise l’échange et l’ouverture aux autres, le respect de la règle, invite au rire et à la convivialité. C’est cet esprit là qui nous intéresse et le développement du festival que j’entends bien mener doit aller en ce sens, avec le soutien de partenaires. Enfin, je pense que le Festival des Jeux mériterait d’être plus connu sur le plan national.



Y : êtes-vous joueur et si oui à quels jeux jouez-vous ?

Oui, assez joueur, notamment avec mes enfants, même si actuellement ce sont des ados, sauf la petite dernière qui joue encore avec son papa, même si honnêtement actuellement je manque un peu de temps libre. J’aime les jeux de société, les jeux qui demandent un peu de réflexion comme les dames ou les nombreux casse-tête, mais en fait j’aime surtout les grands jeux dans la nature type jeux d’orientation, que j’ai souvent eu l’occasion d’organiser en plus de 20 ans d’encadrement et d’animation des jeunes.



Merci pour votre disponibilité et vos réponses Monsieur Gilbert.

(Coin-Coin n° 10 - 2008)




 
<< Début < Précédent 61 62 63 64 65 66 67 Suivant > Fin >>

Page 62 sur 67

Edito

Retrouvons-nous pour la 36ème édition du Festival des Jeux de Parthenay !


Le plus gros évènement ludique de France, festival de places et de rues, ouvert à tous, revient du 13 au 24 juillet 2022.

Parthenay Gâtine est heureuse de vous y retrouver pour jouer avec plaisir. Pour tous les âges, tous les goûts, retrouvons-nous et jouons.

Jean-Michel PRIEUR
Maire de Parthenay
Président de la Communauté de communes Parthenay-Gâtine


Télécharger le programme

Télécharger le Programme - FLIP
(ET sur place ;-)

Les médias du Festival...

Copyright © 2022. Festival des Jeux. Communauté de Communes de Parthenay Gâtine

S5 Box